Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

Ta douleur n’est pas toujours censée être un support de décision

Personne n’est à l’abri des déceptions, des coups de poignards dans le dos et des échecs.

Il y a deux types de douleurs: celles qui nous font prendre conscience de certaines réalités et celles qui ont tendance à corrompre nos valeurs. 

La deuxième catégorie nous empêche de voir les choses comme nous devrions, car nous sommes plus obsédés par ses conséquences plutôt que d’être portés sur les enseignements. Et l’enseignement n’est pas toujours un changement radical de cap. 

Face à la douleur ou la déception, la solution n’est pas toujours de devenir une autre personne, de changer de cap, de rendre le mal ou même de s’enfermer. 

En ce début de semaine, je voudrais inviter quelqu’un à ne pas prendre une décision basée sur une douleur qui est censée être éphémère. Prends plutôt ta décision sur le fondement de la foi en ce Dieu qui peut tout arranger. N’hésite pas à prier pour demander le discernement.

Ne laisse pas la douleur t’aveugler des véritables leçons à tirer de chaque situation. 

Si ça se trouve, ta personnalité est l’une de tes plus grandes richesses. Pourquoi voudrais-tu permettre aux gens de la corrompre ?

Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie.

Proverbes, 4:23
Affectueusement, H. Damienne. Instagram: @hdamienne

Partager cet article autour de vous

Votre avis m'intéresse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pas encore de commentaire.